La rencontre… un moment magique

23e minutes de bonheur

 

Le voilà, il est là tout près, la tête est passée,  il ne reste que son petit corps à sortir… une dernière contraction et le tour est joué. Tendez vos bras, allez chercher votre bébé, déposez-le sur votre corps chaud, entre vos seins, et recouvrez-le d’une couverture pour éviter qu’il se refroidisse. (Il est très important de maintenir la température corporelle de votre nouveau-né. S’il a froid, il devra utiliser ses réserves de gras brun pour générer de la chaleur, ce qui augmente le risque d’hypoglycémie.) Après quelques minutes de récupération, votre bébé commencera à bouger, tentera d’avoir un contact visuel avec vous, cherchera le sein, le trouvera bien assez vite et tétera. Ce comportement est inscrit dans ses gènes, c’est pour lui une question de survie, et pour vous le plus beau des moments.

Il fut un temps où les femmes ne savaient pas trop comment se faisaient les bébés. Leur ventre grossissait et par une belle nuit de pleine lune, elles donnaient naissance à un petit d’Homme tout gluant et sanguinolent. Instinctivement, elles collaient leur bébé contre leur corps et lui se chargeait du reste. Le fait de téter facilite la délivrance du placenta et des membranes. Depuis la nuit des temps, les femmes accouchent et les bébés tètent.

Les nouveau-nés sont compétents, volontaires et alertes particulièrement les deux premières heures suivant la naissance; après ils se reposent, tout comme maman d’ailleurs. Le bébé qui a eu une naissance difficile ou médicalisée peut avoir besoin de plus de temps de récupération. Pour faciliter la transition à la vie extra-utérine, le contact peau à peau ininterrompu est la seule option qui fait du sens pour les bébés. Avec du temps et de la patiente, il finira par prendre le sein. Quand la vie nous joue un tour, l’important est que le bébé reçoive du colostrum, l’extraction manuelle est la meilleur stratégie pour extraire les quelques gouttes dont le bébé a besoin en attendant qu’il manifeste des signes d’intérêt à téter.

Le breast crawl, une invention des bébés!!!

 

Je vous recommande fortement de visionner la vidéo Breast Crawl au : http://breastcrawl.org/ . Vous verrez un nouveau-né ramper, chercher, trouver et prendre le sein sans que personne n’intervienne et cela, dans les minutes suivant sa naissance. Vous remarquerez que le massage utérin, c’est le bébé qui le fait en poussant avec ses jambes sur le ventre de sa mère pour grimper jusqu’au sein. Vous remarquerez aussi que le bébé se déplace seul, guidé par son odorat : il cherche le mamelon, s’y accroche et tète. Vous remarquerez aussi que personne ne s’interpose entre la mère et son bébé.

 

FacebookGoogle+TwitterPinterestPartager

2 réflexions au sujet de « La rencontre… un moment magique »

  1. Le 21 mai 2011 à 6h32, est né le plus merveilleux des bébé…le mien! Celui que j’avais tant attendu, tant espéré pendant 14 ans… Antoine est né.

    Si la conception de mon fils a été très médicalisée (fécondation in-vitro), j’espérais que sa naissance se fasse le plus naturellement possible. Mon accompagnante à la naissance nous a très bien préparés mon conjoint et moi et mon accouchement s’est très bien déroulé.

    Après quelques heures à peine de contractions (j’avais perdu mes eaux vers 23h30 la veille), voici venu le temps de pousser…environ 30 minutes de poussées avec de bonnes pauses de 1 ou 2 minutes entre chaque.

    La tête commence à sortir, mon chum que je croyais trop « feluette » est même allé voir notre Ti-Pou! Mais il a une grosse tête…! Aïe!!!!!! 3 poussées pour la faire sortir! On ne peut pas dire que ça soit plaisant… Et là…une autre poussée…un bras… Maman…tu peux venir chercher ton bébé… Je le prends sous les aisselles et l’amène sur moi! Mon trésor est né à 6h32 le 21 mai en hurlant son indignation d’avoir été sorti de son nid douillet! Mais dès qu’il a été collé contre moi, il s’est calmé… Ce contact peau-à-peau entre moi et lui…le sentir contre moi… Wow! C’était magnifique!

    Maman est brûlée et contente du support apporté par Papa…Papa est heureux et fier de Maman qui a travaillé si fort… Bébé Antoine est super calme… À 15 minutes de vie, il tète déjà un sein… Enfin, vers 8h00, juste avant notre transfert à la maternité, pendant que tout le monde ramasse les trucs à apporter dans la chambre, je comprends que ma vie ne sera plus jamais la même…que je tiens enfin mon miracle dans mes bras! Et je pleure comme une Madeleine! Moi qui ai tant pleuré de désespoir, de frustration et de découragement au cours des années, voilà enfin mon tour! J’ai gagné sur la fatalité…j’ai gagné sur la Nature! Merci la Vie! Merci de me laisser savourer ce bonheur…enfin!

  2. Quel beau moment en effet !!!
    Malheureusement pour mon premier enfant la péridurale était trop forte, tout l’accouchement et les premiers moments de vie de mon fils ont été chamboulés. Le plus triste est qu’il n’y a pas eu de tété dans les deux heures malgré un très long peau à peau, il était épuisé. Je vous rassure cela n’a finalement pas pertubé mon allaitement.
    Pour ma fille cela a été très différent car j’ai refusé la péridurale. C’était un accouchement très douloureux mais MERVEILLEUX. Pour soulager la douleur, j’ai pris un bain et finalement ma puce est sortie dans l’eau. Ce premier peau à peau dans l’eau était incroyable et très chaud ( grâce à l’eau du bain). Finalement, on s’allonge toute les deux bien au sec sur la table d’accouchement, et c’est là que j’ai découvert ce merveilleux réflexe des nourrissons. Elle cherchait le sein avec une telle vigueur, c’était incroyable et magnifique. Après deux heures de tété non stop, elle s’est endormie dans mes bras. Que du bonheur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *