Archives de catégorie : 3.75 Adaptation à la vie extra-utérine

Ce qui se passe dans le corps de votre bébé. À quoi s’attend-t-il réellement?

La mise au sein : aider un bébé pour qui c’est plus difficile

Aider un nouveau-né à prendre le sein

Votre bébé n’arrive pas à prendre le sein correctement? Pas de panique, parfois, il suffit juste de reprendre la procédure depuis le début et de laisser le bébé initier, lui-même, la tétée. Ce truc, je l’utilise pour les bébés qui sont un peu mêlés, qui n’ouvrent pas la bouche, qui ont des « petites » bouches, qui mettent leurs mains partout, qui font mal à leur maman ou qui tètent juste le bout du mamelon. En gros, à peu près tout le temps, question de « re-programmer » la séquence naturelle de la tétée. Ce n’est pas miraculeux, rien n’est miraculeux, mais ça vaut quand même le coup de l’essayer. Cette technique ne remplace pas une consultation pour l’allaitement étant donné que l’origine des difficultés n’a pas été identifiée au préalable. Par exemple : un bébé qui a un réflexe nauséeux, pousse et maintient, avec sa langue, le mamelon dans la partie dure du palais, de manière à s’éviter des haut-le-coeur; c’est confortable pour lui mais pas pour sa maman, et pourtant de l’extérieur tout est parfait. Comprendre ce qui se passe dans la bouche du bébé permet donc de proposer des solutions cohérentes. Changer de position peut changer le mal de place, mais dans bien des cas, cela ne règle pas le problème!!!   La technique, étape par étape : Retirez vos vêtements (le haut suffit) et mettez votre bébé en couche. Placez votre bébé sur votre poitrine (le bébé doit être à la verticale). Au bout d’un moment, il devrait commencer à chercher le sein, laissez-le travailler un peu et choisir de quel côté il veut téter. Cette étape est importante, elle aide le bébé à s’organiser (dans sa tête) pour téter, c’est ce que j’appelle « laisser le bébé initier la tétée ». Quand il commence à descendre, placez-le à l’horizontal, de manière à ce que sa bouche soit en face de l’aréole et que son corps soit collé sur le vôtre. N’utilisez pas de coussin d’allaitement. Soutenez votre bébé par le bras opposé au sein choisi. Votre pouce et votre index devraient être sur les oreilles ou tout près des oreilles. La tête du bébé doit être légèrement inclinée vers l’arrière, afin d’assurer la mobilité du mandibule et de faciliter la déglutition.

Avec votre main libre, faites un U (et non un C) avec votre pouce et votre index. Le U est pour la personne devant vous, qui vous regarde. Placez votre pouce et votre index de chaque côté de ligne de l’aréole (environs 1 cm).

Plissez la peau de l’aréole autant que vous pouvez (sans douleur), sans comprimer le sein et sans toucher l’aréole. Ceci donne beaucoup de souplesse et d’élasticité à l’aréole. Ainsi, le bébé a plus de facilité à positionner le mamelon loin dans sa bouche.

Orientez le mamelon vers l’extérieur.

Amenez le menton de votre bébé sur votre index de manière à lui donner un signal tactile qui lui indique d’ouvrir la bouche. Ne forcez pas l’ouverture de la bouche, soyez patient. Le menton est un point réflexe, il finira par ouvrir sa bouche de lui-même. Votre mamelon devrait-être sous le nez du bébé.

Lorsqu’il ouvre la bouche, faites entrer le maximum d’aréole que vous pouvez et maintenez l’aréole plissée jusqu’à ce que vous sentez que le bébé est bien attaché et que la déglutition a commencé (1 ou 2 minutes). Si vous êtes confortable et qu’il n’y a pas de douleur, relâchez doucement la peau de l’aréole, elle reprendra un peu d’expansion mais le bébé en aura quand même une bonne partie dans la bouche.

Votre bébé doit être collé sur vous, son menton bien appuyé sur le sein. Si vous voyez ses lèvres, c’est que sa tête est trop loin du sein, rapprochez votre bébé.

VEUILLEZ PRENDRE NOTE QUE LES VIDÉOS SONT PROTÉGÉES PAR DES DROITS D’AUTEUR.

 

FacebookGoogle+TwitterPinterestPartager