Archives de catégorie : 3.75 Adaptation à la vie extra-utérine

Ce qui se passe dans le corps de votre bébé. À quoi s’attend-t-il réellement?

L’histoire de madame Cochonne

L’histoire de madame Cochonne

Lors de consultations je raconte parfois l’histoire de madame cochonne (dans le sens de truie, vous savez l’animal) pour illustrer qu’en brisant la séquence de la tétée on inhibe les réflexes du bébé.

Alors, Il était une fois Madame cochonne qui donne naissance confortablement couchée dans la paille d’une étable. Ok, la paille je ne suis pas sur, mais c’est une histoire. Dès leur naissance, les petits cochons doivent contourner les pattes arrière de leur maman pour se rendre aux mamelles. Si un petit cochon pour le moins désorienté part du mauvais côté et contourne la queue; il ne trouvera pas de mamelle, pauvre petit cochon. Si quelqu’un de bien intentionné prend le bébé cochon et le met devant une mamelle, le petit cochon ne saura pas comment téter. Toutefois, en le remettant à la sortie et en le laissant contourner les pattes arrière de maman cochon, il trouvera les mamelles tant convoitées, pourra téter et survivra.

La morale de cette histoire c’est que les bébés cochons, comme les bébés humains, sont programmés pour accomplir certains gestes selon une séquence. Si la séquence est brisée, le bébé a beaucoup plus de difficulté à accomplir ce pour lequel il est programmé. Résultat : il tète toute croche et la maman a mal !!!

Le bébé humain à la naissance s’attend à se retrouver sur le ventre de sa mère, à grimper, à chercher le mamelon, à s’y attacher et à téter. Chez les mammifères, la responsabilité de se nourrir revient aux bébés. Madame Oiseaux nourrit ses bébés avec la becquée et Madame Homo Erectus se rend disponible pour la tétée, c’est la nature qui en a décidé ainsi.

Et si à la naissance le bébé n’était pas disposé à téter pour toutes sortes de raisons ce n’est pas perdu à jamais, le peau à peau les premiers jours offre au bébé plusieurs opportunités pour initier lui-même les tétées. Vous devez me croire sur parole, je mets les bébés en peau à peau, je ne les force pas; j’attends et tous les bébés finissent par initier la tétée.

Pour les aider à se réapproprié leur séquence j’utilise la technique que je décris ici : http://chantallavigneibclc.qc.ca/mise-au-sein/ et dans la majorité des cas, on note une amélioration du comportement du bébé (moins de mains partout, moins de tensions, moins d’énervements, etc.)

 

 

 

Lire aussi : http://chantallavigneibclc.qc.ca/2012/04/03/en-cas-de-separation-de-la-dyade/ et http://chantallavigneibclc.qc.ca/2012/01/12/les-contacts-peau-a-peau-un-reel-besoin-des-nouveau-nes-et-un-plaisir-pour-les-parents/

 

 

 

FacebookGoogle+TwitterPinterestPartager