Archives de catégorie : les 5 pourquoi

La crevasse : pourquoi

La mère à une crevasse. Pourquoi?

Il faut répondre à la question : pourquoi une crevasse ou comment se forme une crevasse?

La mère a une crevasse parce que la langue ou le palais, ou les deux (selon la forme et la position de la plaie) frottent sur le mamelon, ce qui à la longue crée une crevasse. Pour éviter de s’éparpiller, je vous confirme que c’est la langue qui frotte.

La langue frotte. Pourquoi?

Voilà la bonne question, il faut chercher du côté de la mère, de la bouche du bébé, de la tétée et de l’environnement pour trouver tout ce qui pourrait contribuer au frottement.

Nous sommes à l’étape de se poser des questions

entonoir-5 pourquoi

La langue frotte : pourquoi?

Pour trouver l’origine du frottement, il faut premièrement comprendre en détail ce qui se passe normalement dans la bouche d’un bébé qui tète, autrement comment savoir ce qui sort du cadre de la normalité. La mécanique de la tétée ICI

Quelques piste pour le bébé :

La langue peut manquer de mobilité parce que :

  • Elle est retenu au plancher de la bouche, donc manque d’élévation surtout au centre. Il faut évaluer avec soins le frein de langue. Une mini formation sur les freins de langue. ICI
  • Elle reste dans la partie postérieure de la bouche, il faut alors comprendre pourquoi. Il faut questionner la position du bébé in-utéro, le travail, la poussée, les premières tétées (chercher des signes d’aversion), les premiers jours, etc. Il faut regarder si il y a du chevauchement des os crâniens qui pourraient créer des tensions aux muscles et aux nefs de la tétée, un réflexe nauséeux, évaluer la pression que le bébé utilise pour téter (trop de pression de la mâchoire peut limiter la mobilité de la langue), la position de confort du bébé (comment place t-il sa tête, son cou, son dos), la capacité du bébé à ouvrir la bouche (si il a des tensions et qu’ouvrir grand est inconfortable, le bébé n’ouvre pas grand la bouche). Il faut observer avec soins toute la tétée.

Pistes pour la maman

La proximité de la bouche bébé par rapport au sein.

  • Si la mère passe son temps à tirer sur la tête du bébé pour voir si les lèvres sont retroussées, le bébé se sentant glisser du sein pourrait contracter les muscles de sa mâchoires et de ses lèvres (qui là ne seront plus retroussées) ce qui au final limite la mobilité de la langue. De plus en tirant sur la tête, elle retire un peu le complexe mamelon-aréole de la bouche du bébé, donc le bébé se retrouve avec le bout du mamelon au palais dur et doit par conséquent mettre beaucoup de pression pour garder le sein dans sa bouche, ce qui limite la mobilité de la langue.
  • Si la mère a le sein dense, engorgé ou si elle l’écrase  (ce qui a pour effet de tirer la peau), le bébé peut avoir de la difficulté à bien positionner le bout du mamelon à la jonction du palais dur et du palais mou. Dans ce cas, le complexe mamelon-aréole n’occupe pas tout l’espace bucal. Le bébé doit rester en petite bouche pour téter, et par conséquent mettre beaucoup de pression dans sa mâchoire ce qui limite la mobilité de la langue.

 

FacebookGoogle+TwitterPinterestPartager